Les principales aides et zoom sur le crédit d’impôt

Chaque situation est unique, chaque prise en charge l’est aussi !

Réductions et crédits d’impôt accordées pour le maintien et l’aide à domicile

Nouveau ! Depuis la loi de finances 2017, la réduction d’impôt pour les services à domicile a été transformée en crédit d’impôt, et ce, pour l’ensemble des ménages. C’est  un véritable coup de pouce fiscal aux personnes âgées… Les retraités peu ou non imposables, qui jusqu’ici  n’entraient pas dans les conditions d’attribution de ce crédit, peuvent désormais en bénéficier !

Quelle est la différence entre la réduction d’impôt et le crédit d’impôt ? Grâce au crédit d’impôt, vous serez remboursé(e) par l’Etat même si vous ne payez pas d’impôt ou si le montant de votre impôt est inférieur à la somme qui doit vous être versée.

Adéa Présence est titulaire de l’agrément des services à la personne et ouvre donc droit à un crédit d’impôt sur le revenu égal à 50% des interventions facturées.

Plafonds du crédit d’impôt

Ces crédits d’impôt ont une limite, un plafond au-dessus duquel l’Etat ne rembourse plus les services déclarés. En fonction de votre situation ou de celle de votre proche, ce dernier varie.

Pour en savoir plus, visitez le site de la direction Générale des Finances publiques.

 

Principales aides

L’APA et la PCH sont les deux aides les plus fréquemment demandées pour participer au financement de l’aide à domicile.

  • L’APA est destinée aux personnes de 60 ans ou plus en perte d’autonomie en raison de leur état physique ou mental. Le 6 groupes Iso-Ressources (GIR) permettent d’évaluer le degré de dépendance de la personne. Si elle appartient au groupe 1 à 4, la personne pourra bénéficier de l’APA.  Cette aide est versée par le Conseil départemental, le dossier de demande doit être déposé auprès de votre Maison de la Métropole.

Pour en savoir plus

  • La PCH (Prestation de Compensation du Handicap) s’adresse aux personnes de moins de 60 ans «ayant une difficulté absolue à la réalisation d’une activité essentielle de la vie quotidienne (se laver, se déplacer…) » ou « une difficulté grave pour au moins deux activités».

Cette aide est destinée à prendre en charge des dépenses spécifiquement liées au handicap :

– rémunération d’un service d’aide à domicile

– adaptation du lieu de vie, du véhicule

– dédommagement d’un aidant familial

Le dossier de demande doit être déposé auprès de la Maison Départementale-métropolitaine des Personnes Handicapées.

Pour en savoir plus

Les plans d’aides sont différents pour chacun, en fonction du degré de perte d’autonomie ou d’handicap et du niveau de ressources de la personne.

L’APA propose un plan d’aide constitué :

– d’un nombre d’heures mensuelles allouées à la personne

– du pourcentage de reste à charge pour le bénéficiaire,

– d’un coût horaire de 17.50€ sur lequel se fait le calcul de l’aide

La PCH alloue au bénéficiaire un nombre d’heures de prise en charge mensuelles, prises en charge à 100% mais sur la base d’un prix horaire de 17.70€.

Exemple de prises en charge

Les deux exemples ci-dessous illustrent les situations les plus communes. Les plans d’aides alloués par la Maison de la Métropole peuvent parfois être plus généreux, l’APA pouvant dans certains cas permettre une prise en charge à 100% des heures et bien sûr un nombre d’heures beaucoup plus important. La prise en charge PCH peut également comporter davantage d’heures.

Exemple 1

Mr S, 80 ans, en perte d’autonomie ,vit seul à son domicile. Non imposable.
Son plan d’aide de l’APA : 26h/mois, à 70% du tarif de base : 17.50€.

Nous intervenons 6h/semaine, soit 26h/mois.

———–

  • Coût mensuel de sa prise en charge : 605.8€
  • Participation de l’APA : 17.50x26x0.70 = 318.5€
  • Reste à charge avant crédit d’impôt : 287.3€

———–

Reste à charge après crédit d’impôt : 143.70€/mois, ou 5.50€/heure

Exemple 2

Mlle F, 8 ans, en situation de handicap. Elle vit chez ses parents qui sont imposables.
Sa prise en charge PCH : 26h/mois, au tarif de base de 17.70€/h

Nous intervenons 6h/semaine, soit 26h/mois

———–

  • Coût mensuel de sa prise en charge : 605.8€
  • Participation de la PCH : 17.70x26 = 460.20€
  • Reste à charge avant crédit d’impôt : 145.6€

———–

Reste à charge après crédit d’impôt : 72.8€/mois, ou 2.80€/heure

Nous nous tenons à votre disposition pour effectuer une simulation adaptée à votre situation personnelle. Contactez-nous pour en savoir plus sur votre reste à charge…